Index de l'article

Construction du Ferry "Berlin" de Wedico

Nous avons pu trouver un kit en très bon état de ce bateau proposé par la marque Wedico il y a plus de 30 ans.

Voici les étapes de sa construction que nous vous ferons découvrir au fil des étapes.

 

 

 

Ferry Berlin

La boîte du kit, assez imposate: 1m20 de long !

 

On se penche sur les plans mais on ne résiste pas à commencer à assembler les propulseurs:

Ferry Berlin

 

Les couples sont découpés et mis en place à blanc: ils sont un peu trop long. Il va falloir les ajuster et rajouter des renforts.

 Ferry Berlin

 

De toute manière la structure interne sera modifiée car on prévoit d'installer la batterie sur un système mobile permettant un équilibrage latéral du bateau par radiocommande.

 


Les étraves et les écubiers

Préparation des 2 étraves du Ferry, qui seront des éléments amovibles afin de faciliter le transport.

Chaque étrave est composée d'une coque en plastique thermoformé, dans laquelle on ajoute des renforts et fermées par une plaque de plastique épaisse.

 Ferry Berlin_1

Les étraves sont fixées par des vis à la coque, donc perçage des passages de vis, dont les têtes hexagonales sont collées dans des pièces de plastiques moulées à la forme.

Ferry Berlin Wedico

 

On présente chaque étrave à sa place pour percer la coque:

Ferry Berlin Wedico

 

Les vis sont ensuite collées en place avec leur plaque de maintien:

Ferry Berlin Wedico Ferry Berlin Wedico

 

Dans la coque, chaque passage de vis est renforcé par une plaque de plastique et un joint caoutchouc viendra assurer une étanchéité. Les passages de vis sont situés au dessus de la ligne de flotaison:

Ferry Berlin Wedico

 Une étrave en place et fermée par son pont:

 Ferry Berlin de Wedico

 

On prépare aussi les écubiers. Ceux-ci sont placés d'un seul côté de la coque, vers chacune des étraves:

Les écubiers sont composés d'une pièce moulée qui doit se coller à la coque qui doit être ouverte:

Ferry Berlin de Wedico

 

Les collages sont renforcés par des baguettes de plastique:

Ferry Berlin de Wedico Ferry Berlin de Wedico

 


 Les Couples

L'implantation des couples est soigneusement repérée puis tracée dans la coque. On colle des baguettes de plastique qui serviront à la fois de repères de sposition et de renforts.

 Ferry Berlin de Wedico Ferry Berlin de Wedico

Ferry Berlin de Wedico

 

Chaque couplé est collé en place, maintenu rigide par des barres de bois. Les couples ne sont que des plaques de plastique de 2 mm donc pas du tout rigides. Ils sont simplement collés sur les flancs de la coque pour le moment, ainsi qu'en son centre. Le collage sur les 2 parties latérales du fond de coque se fera ultérieurement.

Ferry Berlin de Wedico

 

On rigidifie les couples en ajoutant des cornières en aluminim à leur sommet:

Ferry Berlin de Wedico Ferry Berlin de Wedico

 

On installe aussi des pièces de plastique formant le livet de pont de chaque côté:

Ferry Berlin de Wedico

 

Pour coller chaque couple au fond de la coque, celle-ci est soigneusement callée par en dessous et des poids important sont placés par dessus pour contraindre le fond de coque à venir au niveau des couples.

Il ne faut pas oublier que la coque a été moulée il y a plus de 30 ans !

 Ferry Berlin de Wedico

 

On présente à blanc les plaques de métal formant le pont, afin de vérifier que l'ensemble est cohérent en terme de géométrie.

Ferry Berlin de Wedico

Ferry Berlin de Wedico

 

Et pour le plaisir on place le début de la construction des superstructures sur le pont:

Ferry Berlin de Wedico


Le support de batterie mobile

 Une des batteries du bateau sera mobile latéralement. Le mouvement sera radiocommandé et permettra d'équilibrer le bac lorsqu'un camion sera embarqué et ne sera pas centré sur le pont.

La batterie au plomb 12v 7Ah pèse 2.5Kg ce qui est un lest non négligeable pour l'équilibrage. Elle sera placée sur un cadre roulant entre deux rails en aluminium.

Le tout sera ensuite motorisé par un motoréducteur entraînant un câble.

Le Ferry Berlin de Wedico Le Ferry Berlin de Wedico

Deux profilés aluminium en U serviront de rails,le chariot roulera sur des roulements à l'intérieur. Au fon de la gorge, une bande de Téflon est collé pour éviter les risques de coincement pendant le mouvement.

 Le Ferry Berlin de Wedico

Les deux rails sont calés en place dans la coque pour vérifier que le chariot coulisse librement et sans points durs. Le chariot est réalisé en profilés aluminium collés à la UHU Endfest, une colle très efficace pour l'aluminium qui est un métal difficile à coller. Le chariot doit être très peu épais pour réduire au minimum la hauteur de la batterie dans la coque où la hauteur est très limitée.

A chaque extrémité, la batterie sur son chariot touche le fond de la coque pour être au plus juste.

Le Ferry Berlin de Wedico Le Ferry Berlin de Wedico

Puis une batterie est installée provisoirement pour confimer que tout fonctionne bien.

 

A suivre....